Denise MEHIELLE Médium Coach-Thérapeute

Denise MEHIELLE   Médium  Coach-Thérapeute

de la voyance à la thérapie

Comment suis je devenue thérapeute??

Fin 1999, je traversais une période de ma vie assez difficile. Comme beaucoup de personnes actuellement en ce bas monde, je venais de me séparer du père de mes enfants, et comme 90% des femmes qui vivent cette épreuve, je culpabilisais.
Mes enfants étaient très jeunes, trois ans pour le grand et 14 mois pour ma puce.
Ce n'était pas une décision facile, évidement, et ma culpabilité était de faire éclater une famille. Lorsqu'on sait que je suis moi même une enfant de divorcée, on comprend aisément mon mal être, mes interrogations, mes peurs.
Une de mes amies, voyant par moment ma tête d'enterrement en allant au travail ( j'organisais des salons de la Voyance,) et ma difficulté parfois à me concentrer lors de mes consultations, m'a conseillé d'aller voir un psy. L'idée m'a semblé totalement saugrenue et stupide, je n'étais pas folle, juste malheureuse de cet échec, que j'avais du mal à digérer. 
Mais l'idée a fait son chemin. J 'ai commencé à acheter une revue branchée psychologie, à lire des articles, bref à m'intéresser à ce domaine. Toutefois l'idée d'aller parler de ma vie à un psy, ne me rassurait pas du tout, au contraire, j'étais très méfiante, et je mettais tous ces "gens la", dans la catégorie : aussi barrés que les fous qu'ils sont censés soigner".
Bien sur, je faisais référence aux psychiatres, je ne savais pas à cette époque, qu'il existait autre chose que la psychiatrie. Grâce à cette revue ( aller! un peu de pub, elle le mérite) Psychologie Magasine", j'ai commencé à découvrir autres choses, et j'ai même eu envie d'en apprendre un peu plus.

L'idée a fait son chemin, et si je reprenais mes études, et je devenais psychothérapeute, pourquoi pas?

Je joindrai l'utile (apprendre à mieux me connaitre, et mieux comprendre mes échecs affectifs,) à l'agréable, ( mieux gérer mes consultations, apprendre à avoir plus de recul face aux émotions de mes clientes et développer une autre activité que la voyance, donc de nouveaux revenus).
Après moult recherches dans différentes écoles, mon choix se fixe sur une écoles de psychothérapie qui intègre plusieurs outils thérapeutiques: l'analyse Transactionnelle, la PNL, l'hypnose Ercksonnienne, ainsi qu'une approche de la psychologie freudienne, de la psychopathologie, du décodage biologique, de la guelstat etc...
J'étais ravie. Moi qui n'y connaissais rien, je pressentais qu'un nouvel univers s'ouvrait devant moi.
Je ne fus pas déçue, bien au contraire, j'ai appris et compris tant de choses sur la vie, sur le fonctionnement des être humains, et sur moi -même bien sur.


En deuxième année, nous devions en plus de nos cours, faire une psychothérapie, c'était l'étape indispensable, pour pouvoir prétendre ensuite exercer cette activité.

J'étais terrifiée, car le savoir intellectuel est une chose, le travail sur soi, une autre.
Je me souviens très précisément, de ce jour où j'ai franchi la porte du cabinet de mon psychothérapeute, un homme, qui justement utilisait les mêmes outils de travail que ceux que j'apprenais.

Pendant trois ans, à raison de trois à quatre séances par mois, j'ai enfin pu sortir toute la souffrance accumulée depuis tant d'années. Je ne pensais pas qu'il y en avait tant, j'ai pu enfin faire le lien de tout mon vécu, comprendre mes choix de vie, mes erreurs, mes faiblesses, mais aussi mes forces.
J'ai souvent pleuré sur le fauteuil, face à cet homme qui me regardait avec bienveillance, me soutenait et m'aidait à avancer. 

Encore aujourd'hui lorsque j'ai des doutes ou des interrogations sur ce que je dois ou pas faire, je l'imagine en face de moi, me donnant des conseils, ou me posant des questions pour me permettre de faire les meilleurs choix.

En 2003, j'ai commencé moi même à exercer en tant que thérapeute. Mais comme tout novice, il m'aidait lors de séances de supervisions à mieux comprendre les enjeux des consultations et surtout à avoir confiance en moi, dans ma capacité à exercer ce métier passionnant, mais parfois si éprouvant.

Dans les prochains articles, je vous expliquerai le BA BA, des outils thérapeutiques que j'utilise dans mes consultations et comment se passe une séance.

A SUIVRE....







13/12/2009
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 420 autres membres