Denise MEHIELLE Médium Coach-Thérapeute

Denise MEHIELLE   Médium  Coach-Thérapeute

L'hypnose soulage les enfants malades

 

Voici un article  sur l'hypnose  qui fait plaisir et soulage les enfants. 

Référence de l'article: Top Santé/ Octobre 2010

 

Le quatrième prix Isabelle a permis à des infirmières de se former à l'hypnoanalgésie. Une technique issu de l'hypnose.

C'est le service d'hématologie du Pr Baruchel à l'hôpital Robert-Debré (Paris) qui a reçu ce prix, et à permis d'adoucir la vie des petits malades. Ce prix consiste en une dotation de 5000 euros. Ce qui a permis de financer en partie la formation en hypnoanalgésie (traitement de la douleur par l'hypnose) de 14 membres de m'équipe soigante.

Les enfants en redemandent pour être soulagés pendant les soins, se détendre ou calmer leurs angoisses.

Parmis les 38 enfants accueillis dans ce service, un grand nombre souffre de maladies hématologiques malignes (leucémies aiguës, lymphomes...) nécessitant souvent des gestes invasifs et douloureux.

Notamment le myélogramme (examen de la moelle osseuse permettant de faire le diagnostic, puis de surveiller le traitement) ou la ponction lombaire.

Gravé dans leur mémoire, le souvenir de cette douleur peut se raviver à chaque nouveau geste.  D'ou l'idée des médecins et cadres du services de former les les soignants de l'unité aux techniques d'hypnoanalgésie." Elle ne remplace en rien les moyens déjà utilisés, mais elle vient s'y ajouter."

UNE RELATION PLUS CONFIANTE AVEC L'EQUIPE

La force du projet: former un grand nombre de personnes du même service, afin qu'il y ait toujours quelqu'un de compétent pour aider l'enfant. De plus, les soignants peuvent travailler en étroite collaboration et cacun comprend ce que l'autre fait. Dans l'idéal, l'un pratique le soin, l'autre utilise l'hypnoanalgésie et raconte l'histoire, "emmenant"le petit patient là où il veut ( avec son accord bien sûr). Sébastien et Katia, infirmiers, y voient un moyen de réaliser des soins douloureux sans contention ( sans avoir à tenir l'enfant). L'hypnose nous permet de les approcher différemment en fonction de leur âge, explique Olga.

 

COMMENT CA MARCHE?

Lhypnoanalgésie consiste à entrer dans le monde imaginaire de l'enfant et à décoller avec lui, explique Isabelle Ignace, formatrice et membre de de l'institut Français d'hypnose.

On l'accompagne dansl'unvers de son choix pour l'éloigner de la douleur. Certains se mettent à surfer sur une vague d'Hawaï, d'autres à voler comme un oiseau.

L'essentiel est que l'enfant se détende et détourne son attention des soins douloureux.

 



15/09/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 447 autres membres