Denise MEHIELLE Médium Coach-Thérapeute

Denise MEHIELLE   Médium  Coach-Thérapeute

Une défunte s'invite dans ma consultation

                                                     

Des histoires de familles, d'amour trahit, d'espoir amoureux, de réussites aux examens, font parties de mon pain quotidien. La cliente arrive, la consultation se déroule comme elle doit se dérouler, au revoir Madame, et bien souvent dans l'heure qui suit, j'ai oublié ce que j'ai dit. Il m'est même arrivée dans des salons de Voyance, de ne plus me souvenir d'une cliente que j'ai consulté la veille, voire une heure auparavant.

Veuillez m'excusez, j'en suis toute confuse à chaque fois, mais, il me semble que je suis parfois,lors d'une consultation, dans un autre monde et j'oublie....

C'est ma façon à moi de me proteger, et de ne pas garder toutes les confidences dans mon coeur, ainsi que tout  le chagrin des personnes qui viennent vers moi.

Il y a tant et tant de  souffrances dans ce monde, et mon petit coeur n'est pas assez endurant pour tout garder. Alors, hop, comme avec un ordinateur, je dois avoir au plus profond de moi même, une touche "effacer". C'est bien utile.

Sauf, que parfois, ce que je partage avec mon consultant est tellement fort, que ça reste imprimé, et ça ne veut plus partir.

Ce sont ces histoires là, que je vais partager avec vous dans ces articles, mais, je dois vous prévenir, bien souvent, ces histoires ne sont pas très joyeuses. Certaines même peuvent faire un peu peur.

Heu!! non j'exagère un peu, juste pour  vous mettre quelques frissons le long des bras.

Cette histoire là, se passe du côté Aix en Provence ou d'Avignon, je ne sais plus. Comme à mon habitude, j'avais organisé un Salon de Voyance et une jeune femme s'est présenté à moi.

La consultation a commencé normalement, c'est à dire, que je  lui  ai parlé de son avenir professionnel, affectif etc...

Soudain, je commence à avoir froid, à ressentir des frissons dans le dos, la nuque et le long des bras, et à me sentir mal à l'aise un peu nerveuse. Je commence à me déconcentrer, et à ne plus savoir exactement ce que je dis à ma cliente.

Surtout, je commence à entendre dans ma tête, : " Dis lui, ma mia, est là, dis lui, écoute moi!!"

Au début, je ne fais pas trop attention, car il y a du bruit dans le Salon, des gens qui parlent, une musique de fond et en plus ma cliente qui me raconte je ne sais trop quoi.

Je commence à avoir la tête qui tourne, et la voix dans ma tête devient de plus en plus insistante, et je finis par comprendre, au bout de deux à trois minutes qu'un défunt veut entrer en contact avec moi.

Ce n'était pas la première fois. Mais, je n'aime pas les contacts avec les personnes décédés, elles me fatiquent psychiquement et bien souvent elles n'ont pas grand chose à dire. Juste rassurer le consultant. Souvent, lorsque j'arrive à les capter, (ce qui est plutôt rare, car ce n'est pas mon objectif) en consultation, c'est parce que nous évoquons cette personne, mais là, c'était différent.

Ce défunt était affolé, et très insistant. Je demande donc à ma jeune consultante de se taire, car j'ai besoin de me concentrer pour pouvoir écouter ce que me voulait cette personne.

Ma cliente est surprise, mais elle se tait et attend. Moi, je ferme les yeux pour être totalement à l'écoute et voila ce que me dit cette personne :

" Je suis Ma Mia, un grand malheur va arriver dans la famille, et Marie (je ne suis plus sure du prénom) va devoir prendre en charge ses deux neuveux, c'est ainsi, elle doit s'occuper d'eux. Dis lui ça, transmet mon message. Ils vont tous mourrir, c'est ainsi, dis lui!"

Je comprend que pour les personnes septiques ou même pour celles qui ne le sont pas, cette capacité médiumnique soit difficile à comprendre. Même pour moi, qui l'ai vécu plus d'une fois, je ne saisis pas très bien comment  tout cela fonctionne. Ce qui m'a aussi beaucoup choqué dans cet entretien avec cette Mia, qui était une femme, ce sont les images horribles qu'elle a réussit à transmettre dans mon esprit. Je voyais un paysage de désert devasté, des ruines de maisons, des pauvres hères qui courraient dans tous les sens. Je ne comprenais pas tout, mais je ressentais la désolation qui émanait de ces images.

Ma cliente a certainement perçu mon désarroi, car elle me demanda d'un air inquiet si tout allait bien.

Je ne pouvais pas dire à Marie, ce que me disait cette défunte. Cela m'était impossible, je n'étais pas là pour l'affoler. C'est ce que je tentais pas télépathie d'éxpliquer à Mia. Mais elle insistait, il fallait quelle soit préparée. Je lui ai demandé de me laisser faire et de lui expliquer à ma façon.

Voila comment j'ai procédé, à peu près: " Marie, il y a une personne décédée qui veut entrer en contact avec vous et qui a un méssage à vous transmettre. Est ce que vous connaissez Mia?"

Elle éclata en sanglot. Un peu qu'elle l'a connaissait, c'était sa grand mère maternelle, qui l'avait élevé jusqu'à ses 18 ans, et qui était décédée quelques six mois auparavant.

Je lui expliquais alors, qu'elle m'avait chargé de lui dire que très prochainement ses neveux viendraient en France et qu'elle aurait la responsabilité de leur éducation. Il me semble que ces enfants avaient entre 8 et 10 ans. Ce qui est une lourde tâche pour une jeune femme de 25ans, mais que ce serait une décision familliale, et qu'elle l'accepterait.

Ma cliente ne comprenait pas, alors, j'ai plus ou moins inventé une histoire de problèmes familliaux, et pour terminer, je lui ai dis qu'elle comprendrait le moment venu.

Cette jeune fille est repartie très boulversée de la consultation,( avec toutes les bénédictions et messages d'amour de sa grand mère, bien sur) et moi, je me suis fais engueulée par Mia, qui même morte, était une défunte très autoritaire. Elle me reprocha de ne pas lui avoir dit la vérité. Mais, je ne pouvais pas, tout simplement, c'était au dessus de mes capacités. Et puis de quel droit allais je gacher son existence, alors que rien n'était encore arrivé. C'est ce que je tentais d'expliquer à Mia, lui disant qu'elle en savait assez pour le moment. Elle accepta mon choix et s'en alla en me remerciant tout de même.

 

Je ne sais plus de quel pays d'Afrique était originaire Marie, mais je me souvient que quelques mois plus tard, il y eut des affrontements entre bandes rivales, et les images que je vis à la TV, furent exactement celles que m'avait transmis Mia.

Je ne sais pas ce qu'il advint de cette jeune fille. J'èspere qu'elle a pu affronter son destin avec courage.....

 

A SUIVRE.............

 

 



18/01/2010
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 430 autres membres